Archives mensuelles : mai 2014

Le nouveau chef du système de santé britannique affirme que la centralisation des services hospitaliers est une erreur

Le gouvernement de l’Ontario s’est fréquemment tourné vers l’Angleterre pour tracer la voie de la réforme des soins de santé.

Des partenariats publics-privés à la « mise en service » de cliniques privées pour fournir des soins publics, le modèle nous a également donné un aperçu des erreurs qui sont sur le point d’être commises ici. Lire la suite

Advertisements

Les libéraux promettent de plafonner les frais de stationnement – pas de les réduire

Après avoir recommandé aux hôpitaux pendant des années d’augmenter le prix du stationnement pour arriver à joindre les deux bouts, les libéraux disent maintenant qu’ils plafonneront ces frais si on les réélit.

Le coût du stationnement ne semble pas trop attirer l’attention des décideurs, mais pour une personne qui vit avec une maladie chronique, ce coût peut se monter à des milliers de dollars selon le nombre de visites nécessaires à l’hôpital. Lire la suite

Bell devient sous-ministre quelques jours avant les élections en Ontario

Quelques jours seulement avant les élections ontariennes, le Dr Bob Bell a accepté le poste de sous-ministre de la Santé.

Ancien chirurgien orthopédique, le Dr Bell est probablement mieux connu en Ontario pour sa position sur la liste annuelle des 100 000 $ et plus. En 2012, Bell était au nombre des PDG d’hôpitaux les mieux payés en Ontario, empochant 753 992 $ à son poste au Réseau universitaire de santé de l’Université de Toronto. Lire la suite

« Il faut espérer que la Police provinciale de l’Ontario se tienne aux aguets! » – Meagher

Manifestation contre les coupures au laboratoire de l'Hôpital communautaire de Cornwall, lundi soir dernier

Manifestation contre les coupures au laboratoire de l’Hôpital communautaire de Cornwall, lundi soir dernier

CORNWALL – Les résidents de Cornwall et le personnel du laboratoire de l’Hôpital communautaire de Cornwall ont défilé devant l’hôtel de ville lundi soir dernier dans une tentative visant à conserver les services d’histologie locaux dans cette communauté de la Voie maritime du Saint-Laurent.

L’Association des laboratoires régionaux de l’est de l’Ontario élimine quatre emplois de laboratoire à Cornwall; les échantillons de tissu sont désormais envoyés à Ottawa, pour leur préparation, puis renvoyés à Cornwall pour l’analyse. Un aller-retour de 212 kilomètres.

Relevant l’affirmation de l’hôpital comme quoi l’aller-retour contribuerait à accélérer le processus, Richard Meagher, président de la section locale 475 du SEFPO, a fait remarquer que l’ALREO devait avoir des conducteurs ultra-rapides. « Il faut espérer que la Police provinciale de l’Ontario se tienne aux aguets! »

Le syndicat soutient que les coupures sont motivées par l’argent plutôt que par un désir d’améliorer la qualité du service.

Meagher remet en question les affirmations du président de l’ALREO, Craig Ivany, comme quoi il serait préférable de préparer les lames de tissu à Ottawa.

« Comment ça? », a demandé Meagher. « L’ALREO prétendrait-elle maintenant que la préparation des lames posait des problèmes ici à Cornwall? »

Les manifestants ont été accueillis par quelques conseillers municipaux de Cornwall, dont la candidate néo-démocrate provinciale Elaine MacDonald.

Le Conseil a plus tard décidé de demander des conseils juridiques sur une injonction pour arrêter le transfert des services d’histologie du laboratoire hors de la ville. Il demande aussi un briefing de la directrice générale de l’hôpital, Madame Jeanette Despatie. Mais jusqu’à maintenant, Madame Despatie a refusé de rencontrer le Conseil.

Voir aussi : Cornwall : Tonight’s rally asks Despatie to stop hiding behind EORLA

Richard Meagher, président de la section locale 475 du SEFPO, s'adresse au groupe réuni devant l'hôtel de ville de Cornwall.

Richard Meagher, président de la section locale 475 du SEFPO, s’adresse au groupe réuni devant l’hôtel de ville de Cornwall.

Tremplins électoraux – les néo-démocrates s’engagent à réduire les temps d’attente dans le domaine des soins de santé

Le programme électoral sur la santé des néo-démocrates aborde les temps d’attente.

Ils disent qu’ils réduiront de moitié les temps d’attente aux urgences et accorderont la priorité aux soins de santé. Lire la suite

Dossiers électoraux 2014 : Hudak ou Donald Trump? Et que le chahut commence!

Kathleen Wynne a certainement quelqu’un au sein de son personnel qui fait des heures supplémentaires pour trouver des beaux mots à dire. Les médias ont rapporté les commentaires de Wynne de mardi dernier en ce qui concerne le plan du chef du PC Tim Hudak de couper 100 000 emplois du secteur public. Elle a dit : « personne depuis Donald Trump ne s’est montré aussi enthousiaste que Tim Hudak à prononcer les mots ‘À la porte!’ ». La Première ministre se rend certainement compte que l’extrême choisie par Tim Hudak (le double des coupures de Mike Harris) n’est pas très populaire et risque bel et bien de provoquer la discorde. Vendredi dernier, elle a succinctement suggéré que Hudak convertirait les « chèques de paie en avis de renvoi » Nous avons remarqué que nos amis du SCFP ont eux aussi pensé que c’était bien dit et ils recommandent vivement à leurs membres de stopper la « promesse d’avis de renvoi » de Tim Hudak.Est-ce que quelqu’un a calculé ce que cela coûterait en termes d’indemnités de départ seulement, sans compter les frais de recrutement une fois qu’on se sera aperçu que ce personnel était vraiment essentiel? Lire la suite

Les gagnants du prix de la Semaine des soins infirmiers prouvent que le système est loin d’être défaillant

Lundi soir dernier, en présentant Dre Danielle Martin dans le cadre de sa série Ramsay Talks, Bob Ramsay a suggéré que le système des soins de santé de l’Ontario est défaillant.

C’est un peu exagéré d’examiner les défis auxquels nous faisons face et de conclure que le système est entièrement défaillant. Comme Dre Martin l’a elle-même dit, aucun système de santé n’est exempt de problèmes. Lire la suite