Archives de catégorie : Santé et sécurité au travail

L’activisme populaire clé de la santé et de la sécurité des travailleurs

En octobre 2016, la Division de la santé mentale du SEFPO tenait une conférence de deux jours à Toronto sur la violence dans les établissements de soins de santé mentale et de soins de santé. Lire la suite

Advertisements

Affronter le problème de la violence faite aux travailleurs de la santé

Nous vivons à une époque où il est dangereux de travailler dans le secteur des soins de santé.

Les travailleurs de la santé risquent chaque jour de se faire poignarder, étrangler, frapper, mordre ou cracher dessus, ou encore de subir des abus verbaux. Lire la suite

Le Royal Ottawa et CAMH exposés à des poursuites pour milieux de travail dangereux

Ce n’est pas tous les jours qu’un hôpital psychiatrique ontarien est mis en examen par les tribunaux, et encore moins deux!

Les travailleurs de la santé de toute la province surveilleront de près le résultat du procès en cours résultant d’accusations en vertu de la Loi ontarienne sur la santé et la sécurité au travail contre le Centre de santé mentale Royal Ottawa. Lire la suite

C’est toujours plus facile de fermer les yeux…

Personne ne veut en parler, même si 50 % des victimes risquent de perdre leur emploi. En Alberta, une employée sur cinq a signalé son impact sur leur lieu de travail. Et on dit que cet impact coûte 77,9 millions de dollars par an aux employeurs. En Australie, on estime qu’il représente 8 % du fardeau des maladies chez les femmes âgées de 18 à 44 ans, et que c’est le facteur de risque de mauvaise santé le plus élevé qu’on reconnaisse. Cinquante-six pour cent des victimes risquent d’arriver en retard au travail au moins cinq jours par mois. Lire la suite

Prix décernés à des activistes d’Ontario Shores par le Conseil du travail de Durham

Le Conseil du travail de Durham a rendu hommage au SEFPO et à sa campagne sur la sécurité au travail au Centre pour la santé mentale Ontario Shores avec deux prix. Lire la suite

Est-il temps pour l’Ontario de limiter les heures supplémentaires dans le domaine de la santé?

Les études ont démontré qu’un nombre excessif d’heures supplémentaires est directement lié aux incidents d’erreurs médicales. Aux États-Unis, l’erreur médicale est la huitième cause de décès – avant les accidents automobiles, le cancer du sein et le sida. Lire la suite

Dossiers d’information : Le projet de loi budgétaire ouvre-t-il la porte à la privatisation? / Chaos en l’absence de réglementation sur le transfert des patients

Une grande couverture médiatique a été faite sur ce que le gouvernement fédéral a introduit en douce dans son récent projet de loi budgétaire omnibus, dont une déréglementation environnementale importante. Dissimuler de vastes changements législatifs à l’intérieur d’énormes projets de loi budgétaires ne relève pas du domaine exclusif du gouvernement Harper apparemment.

Le gouvernement McGuinty a introduit dans son projet de loi omnibus de vastes pouvoirs pour autoriser la sous-traitance et la privatisation des services publics sans surveillance publique. Le gouvernement prétend que c’est pour faciliter la privatisation de ServiceOntario, mais l’annexe 28 a toutefois une portée bien plus large. Lire la suite