Archives de catégorie : Droit du travail

Pas vos conservateurs à la Bill Davis : le PC ontarien adopte officiellement les politiques du travail du « Tea Party » américain

Le parti conservateur de l’Ontario a presque tourné le dos à l’abîme le week-end dernier.

L’an dernier, les conservateurs provinciaux ont publié un livre blanc qui défendait des politiques du travail à l’américaine qui s’approprient les droits des travailleurs dans ce pays depuis plus d’un demi siècle. Lire la suite

Advertisements

John Tory : la politique du « droit au travail » des conservateurs fait peur aux électeurs

L’ancien chef du parti conservateur de l’Ontario John Tory a déclaré que son successeur devrait tourner le dos à la politique du droit au travail.

Parlant la semaine dernière dans le cadre de l’émission de TVO The Agenda, John Tory a déclaré que Tim Hudak devrait traiter le livre blanc du parti conservateur comme une simple occasion de discussion. « Ce livre blanc ne donnera pas aux Ontariens le sens d’espoir et d’objectif commun pour agir en vue de créer des emplois et d’attirer des investissements », a-t-il déclaré. Lire la suite

Plus d’Ontariens par emploi vacant que dans le reste du Canada

Kathleen Wynne devrait prêter attention aux récents rapports qui disent que les emplois sont un problème de plus en plus important en Ontario. Lire la suite

Extrait vidéo – Fabriqué aux États-Unis

Le SEFPO présentera bientôt un bref documentaire sur l’impact d’une législation américaine nommée, à tort, le « droit au travail ». Les conservateurs de l’Ontario font la promotion d’une telle combine, apparemment dans l’intérêt du développement économique, mais la réalité est qu’une législation de la sorte porte préjudice aux droits des travailleurs ET à l’économie. Les faits ne confirment pas les allégations du chef du parti conservateur Tim Hudak et de son parti. Cliquez ici pour regarder l’extrait de notre vidéo :

Périple aux États-Unis : les dangers réels de la plateforme électorale des conservateurs

Nous avons déjà parlé de l’idée que les conservateurs provinciaux mijotent d’adopter un droit du travail à l’américaine, qui aurait pour effet de ronger le niveau de vie de la plupart des Ontariens. Lire la suite