Archives de mot-clé : CASC

Les soins à domicile : un débat que le gouvernement veut éviter

Le système défaillant des soins à domicile et communautaires de l’Ontario est un excellent exemple de la raison pour laquelle les entreprises du secteur privé ne devraient pas dispenser les soins de santé. C’est simple, elles ne font pas un aussi bon travail que le secteur public. Sans compter qu’elles coûtent plus cher. Lire la suite

Grève des infirmières de l’Ontario : Les soins à domicile sont critiques à la stratégie des soins de santé de l’Ontario – dites-le donc aux CASC

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas (tout à droite), en compagnie des professionnels en grève des CASC membres de l'AIIO, à Kingston, vendredi dernier.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas (tout à droite), en compagnie des professionnels en grève des CASC membres de l’AIIO, à Kingston, vendredi dernier.

Environ 3 000 membres du personnel professionnel de neuf des 14 centres d’accès aux soins communautaires de l’Ontario (CASC) sont descendus dans la rue vendredi dernier. Lire la suite

Élections 2014 : Toc toc toc… des questions à poser sur les soins de santé

« Toc toc toc.

Qui est là?

Tim? Tim quoi?

Non, Tim Hu-dak. »

Les candidats frappent à votre porte. Des réunions de tous les candidats sont organisées dans chaque circonscription. Vous êtes prêt?

Voici quelques questions que vous voudrez peut-être garder à la porte ou apporter avec vous dans les forums locaux. Veuillez ajouter vos propres suggestions dans le champ de commentaires plus bas. Lire la suite

L’Hôpital Northumberland Hills a déjà des éducateurs agréés en diabète

C’est une chose de ne pas reconnaître le travail que vous faites. C’en est toute une autre lorsque votre hôpital déclare que vous ne faites pas ce travail du tout.

L’Hôpital Northumberland Hills (NHH) déclare ne pas « actuellement fournir d’éducation spécialisée sur le diabète à ses patients ambulatoires et hospitalisés ». Il est certain que si vous êtes éducateur agréé en diabète dans cet hôpital, c’est toute une surprise de l’entendre. Lire la suite

Gallinger devrait rendre compte à Poirier sur le traitement des PSSP au VON

Nous nous sommes rendus à Owen Sound la semaine dernière pour parler aux médias de la façon dont on traite 35 préposées aux services de soutien à la personne (PSSP) du VON.

Il est évident que trente-cinq PSSP à temps partiel ne représentent qu’un faible pourcentage des dizaines de milliers de travailleurs qui permettent au système des soins de santé de tourner. Lire la suite

Plus d’Ontariens par emploi vacant que dans le reste du Canada

Kathleen Wynne devrait prêter attention aux récents rapports qui disent que les emplois sont un problème de plus en plus important en Ontario. Lire la suite

Quelques lits de soins infirmiers libres dans les comtés de Grey et Bruce

De bons soins au bon endroit au bon moment. C’est un objectif raisonnable pour le système des soins de santé, mais les Ontariens sont fréquemment confrontés à des décisions difficiles parce qu’ils ne parviennent à satisfaire qu’une ou deux de ces trois conditions. Lire la suite

260 millions de dollars suffiront-ils à rétablir les services cliniques de soins à domicile? Peut-être!

Il s’agit d’un montant important pour les soins à domicile.

Mis au pied du mur par le NPD, le gouvernement Wynne a annoncé la semaine dernière qu’il investirait 260 millions de dollars supplémentaires dans les services de soins à domicile et communautaires en 2013. Lire la suite

Peu de changements prévus pour les soins de santé – d’autres restrictions en vue

Comme avec le reste du budget, Charles Sousa, ministre des Finances de l’Ontario, n’a pas fait grand chose pour changer le cours du budget d’austérité de l’an dernier en ce qui concerne les soins de santé. Lire la suite

Une réponse concrète aux coupures dans les services de physiothérapie – la province élargit enfin l’accès aux soins communautaires

Après avoir considérablement réduit les services de physiothérapie aux patients externes dans les hôpitaux de l’Ontario, le gouvernement fait finalement marche arrière.

D’après le ministère de la Santé, il s’agit d’un investissement majeur dans les soins communautaires de physiothérapie, ainsi que dans les séances d’exercice et de prévention des chutes qui profiteront à jusqu’à 218 000 personnes de plus.
Lire la suite