Nos meilleurs vœux pour la saison des Fêtes et la Nouvelle Année

Il est temps pour nous de poser la plume pour faire une pause bien méritée pendant ces Fêtes de fin d’année. Nous souhaitons de Joyeuses Fêtes à tous nos lecteurs et à tous ceux qui nous ont laissé un commentaire cette année. L’an prochain sera rempli de défis pour les militants du secteur de la santé, tandis que les hôpitaux continuent de couper sur les services pour essayer de balancer leurs budgets avec des augmentations de fonds relativement modestes, un manque de lits constant et de longues listes d’attente dans les foyers de soins de longue durée.

Si vous êtes nouveau à lire notre BLOGUE, ou si vous nous rendez visite occasionnellement, vous avez peut-être manqué certains articles excellents publiés cette année.

En voici un échantillon :

1. Nous avons examiné ces derniers jours le contenu du rapport 2012 du vérificateur général de l’Ontario relatif aux soins de longue durée. La pénurie de lits en Ontario est en grande partie due au refus obstiné du ministère de la Santé d’ajouter des lits dans les hôpitaux, notant le succès du Danemark qui s’est mis à diversifier ses options de soins de longue durée. Toutefois, le Danemark a toujours plus lits de soins de longue durée par habitant que l’Ontario et a fait des investissements énormes dans les soins de longue durée. Pour en savoir plus, cliquez ici.

2. Lorsque la province a introduit sa nouvelle Loi sur les foyers de soins de longue durée, c’était aussi pour intensifier les inspections. Le problème est qu’on n’a jamais embauché assez d’inspecteurs de soins de longue durée pour faire ce travail. La plupart des maisons de soins infirmiers n’ont pas eu d’inspection minutieuse depuis 2009, et certaines n’en auront sans doute jamais. Pour en savoir plus, cliquez ici.

3. Norma Gunn a remporté le prix des droits des personnes handicapées pour avoir partagé son témoignage sur sa lutte contre les répercussions du syndrome de stress post-traumatique. Infirmière psychiatrique à cet hôpital de Whitby, Gunn s’était trouvée au centre d’une lutte visant à réduire le nombre d’incidents de violence à l’hôpital. Nous avons appris ces derniers jours que Glenna Raymond, la PDG du centre, quittera son poste au mois d’avril prochain. Est-ce que cela sera l’occasion pour l’hôpital d’appuyer sur son propre bouton de réinitialisation sur la question et de réparer ses relations avec son personnel? Pour en savoir plus, cliquez ici.

4. Cette année, les P3 (partenariats public-privé) sont revenus à la une des journaux. On nous a rappelé cet été la situation catastrophique en Grande-Bretagne, lieu de naissance de ces combines. Ces soi-disant initiatives de financement privé n’ont fait qu’écraser des générations de Britanniques avec une montagne de dettes. Pire encore, la valeur réelle de ces projets est d’à peu près la moitié de la dette qu’ils ont accumulée! L’Ontario compte désormais plus de la moitié de tous les projets P3 au Canada. Pour en savoir plus sur l’expérience britannique, cliquez ici.

5. L’Ontario est la seule province au Canada où l’ombudsman ne dispose d’aucune compétence dans le secteur de la santé. En C.-B., l’ombudsman a contribué de façon importante à la résolution des problèmes de dotation dans les foyers de soins de longue durée de la province. Pourquoi pas ici en Ontario? Cliquez ici pour en savoir plus.

6. Que serait Diablogue sans ses fameux articles sur l’affreuse nourriture servie dans les hôpitaux? Franchement, si une question mobilise l’appui de tout le monde, c’est bien celle de la mauvaise nourriture servie dans les hôpitaux. Les preuves semblent indiquer que le problème va plus loin que des patates et des montagnes de Jello sans goût. Cliquez ici pour en savoir plus.

7. La situation semble sans issue. Nous critiquons beaucoup ce qui se passe dans notre système de santé public. Puis nous le défendons lorsqu’on suggère de le remplacer. Cet article nous rappelle ce pour quoi nous nous battons. Cliquez ici pour en savoir plus.

8. Un autre de nos articles populaires cette année fut l’analyse de la façon dont un ancien cadre de banque partisan de la privatisation, Don Drummond, s’est permis de fausser les prévisions économiques pour faire peur aux Ontariens. Mais à quelle fin? Cliquez ici pour en savoir plus.

Au revoir et au mois de janvier!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s