Aînés vulnérables : Les maisons de soins infirmiers pourraient attendre cinq ans pour une inspection complète

Cela pourrait prendre plus de cinq ans avant que les maisons de soins infirmiers de l’Ontario reçoivent une inspection complète du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. De plus, l’an dernier, avec 2 719 plaintes, la ligne téléphonique destinée à recevoir les plaintes a submergé les équipes d’inspection, laissant de nombreuses familles attendre entre 30 jours et un an avant qu’on donne suite à leur plainte.

Les inspecteurs disent que l’enquête prend tellement de temps qu’ils arrivent parfois trop tard (après le décès du résident ayant porté plainte).

La Loi de 2007 sur les foyers de soins de longue durée devait aborder les incidents d’abus et de négligence dans les maisons de soins infirmiers en Ontario, mais le gouvernement considère toute visite dans un tel foyer comme une « inspection annuelle », même si ce n’est que pour une plainte spécifique. Avant 2010, ces foyers étaient soumis à une inspection complète de tous les programmes et services.

Chaque bureau de l’unité de soins de longue durée a actuellement pour objectif informel d’effectuer deux « inspections de la qualité de vie des résidents » par mois. Ces inspections de la qualité de vie des résidents représentent la nouvelle version de ce qu’on considérait autrefois comme une inspection annuelle. Ainsi, la province aurait pour objectif de conduire 120 inspections de la qualité de vie des résidents par année. L’Ontario compte 630 maisons de soins infirmiers titulaires d’un permis.

Avec un tel délai d’inspection, il n’est pas étonnant que les inspecteurs des foyers de soins de longue durée aient parfois des surprises quand ils arrivent dans un foyer pour enquêter sur une plainte individuelle.

Les inspecteurs disent qu’on leur demande de s’en tenir à la plainte – de façon détournée, on leur demande donc d’ignorer tout ce qu’ils voient d’autre dans le cadre de leur inspection. D’après les inspecteurs, agir ainsi pourrait leur faire perdre leur accréditation professionnelle, parce qu’un grand nombre de ces plaintes découlent de problèmes bien plus graves au sein de ces foyers.

Les inspecteurs disent que les foyers dans lesquels on leur demande de conduire des inspections de la qualité de vie des résidents sont souvent ceux où il y a le moins de problèmes, là où ils ont eu le moins de difficulté à mettre en œuvre le régime d’inspection contraignant introduit il y a deux ans.

Ainsi, l’inspection de la qualité de vie des résidents dans les foyers moins « performants » est souvent retardée.

Il est surprenant de constater que le récent rapport du groupe de travail sur les soins aux résidents et leur sécurité a à peine abordé la question du manque d’inspection. Toutefois, le groupe a suggéré d’augmenter la charge de travail d’inspecteurs déjà aux abois en « incorporant des activités de conseil dans le processus d’inspection des foyers de soins de longue durée, de façon que les inspecteurs puissent partager leurs connaissances sur la façon d’améliorer les soins et la sécurité des résidents ».

Deb Matthews, la ministre de la Santé, a ignoré la plupart des recommandations du groupe de travail, y compris celle d’augmenter l’effectif dans les foyers.

Un effectif trop restreint et un nombre d’inspecteurs insuffisant semblent indiquer que l’Ontario cherche à résoudre ses problèmes de déficit aux dépens des citoyens parmi les plus vulnérables de la province.

Guettez l’arrivée de plus de détails à ce propos dans les quelques prochaines semaines.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le! Cliquez sur le bouton de partage ci-dessous, affichez-le sur votre site Facebook ou retwittez-le pour vos abonnés.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s