Rapport Drummond : La commission se base sur des hypothèses sans fondement en ce qui concerne les hôpitaux

Une des hypothèses tirées du rapport de la Commission Drummond est que les services de santé dispensés en hôpital coûtent plus cher.

Compte tenu de cette hypothèse, Drummond recommande que tout ce qui n’est pas soins de courte durée soit dispensé ailleurs.

Le Commissaire ne précise pas quels seraient ces autres services, mais on peut imaginer qu’il parle entre autres de la réadaptation, des soins continus complexes, de la santé mentale, des soins palliatifs, des soins en clinique externe et des diagnostics. On se demande ce qui resterait dans les hôpitaux publics après l’élimination de tous ces services.

Mais ce n’est pas nouveau. Le gouvernement actuel s’est montré déterminé à le faire depuis quelque temps déjà. Nous avons déjà vu la suppression de services de réadaptation ambulatoires à travers la province. Drummond exprime simplement plus directement les projets du gouvernement.

La réalité est que, dans bien des cas, les services dans les hôpitaux ont rapporté des résultats largement supérieurs à ceux de nombreux services semblables dispensés au sein de la communauté. C’est notre propre vérité inopportune.

Les services d’analyses en laboratoire coûtent bien plus cher dans les gros laboratoires centralisés privés, qui étaient sensés tirer parti du volume énorme dans la province.

Le montant transféré aux hôpitaux par les Réseaux locaux d’intégration des services de santé pour les IRM ne suffit pas pour payer le même service dans une clinique privée à but lucratif.

Quand les hôpitaux ont commencé à se dessaisir de leurs services de réadaptation, les communautés se sont trouvées sans solution de remplacement raisonnable et les patients ont été forcés à payer de leur propre poche ou à utiliser leur assurance privée. Pour les patients, cela n’a définitivement pas représenté une économie.

Le Dr David Walker, qui a fait des recommandations sur les ANS (autres niveaux de soins), a reconnu que les patients restaient plus longtemps à l’hôpital en l’absence de services de réadaptation ambulatoires. Il a spécifiquement recommandé que le gouvernement McGuinty réexamine les services de réadaptation communautaires financés par l’Assurance-santé de l’Ontario, et plus particulièrement pour les patients ayant souffert d’un AVC ou d’une fracture.

À titre de centres de soins de santé au sein des communautés, les hôpitaux devraient bénéficier de l’avantage du volume.

Tandis qu’un grand nombre de ces nouveaux établissements hospitaliers se retrouvent avec des étages non utilisés, il est difficile de croire que la construction dans la communauté de nouveaux établissements faits de briques et de mortier puisse s’avérer utile. Personne ne paie pour ces nouveaux bâtiments?

Plus on dessaisira les hôpitaux de leurs services et moins ils seront viables – et plus particulièrement dans les régions rurales et dans le Nord de l’Ontario.

Walker souligne que si on sortait tous les patients ANS des hôpitaux, « la viabilité budgétaire des hôpitaux serait mise à rude épreuve ». Ceci est particulièrement vrai maintenant que le gouvernement s’éloigne du modèle de financement global. Plus on dessaisira les hôpitaux de procédures « faciles » et plus les services restants coûteront cher.

Pour ce qui est des laboratoires, en transférant le travail communautaire dans le secteur privé, on a compromis l’efficacité des hôpitaux. Quand le gouvernement a décidé de mettre fin à un projet pilote où les petits hôpitaux ruraux étaient payés pour s’occuper des tests de laboratoire, il a découvert que ce travail permettait en fait aux hôpitaux d’élargir leur champ d’activité, d’acheter de l’équipement plus moderne et de maintenir des quarts 24 h sur 24. Quand on a retiré ces tests et qu’on les a envoyés au secteur privé pour un coût supérieur, bon nombre de ces hôpitaux ont dû abandonner leurs quarts de nuit et leurs services de dépistage à l’interne n’étaient plus aussi fiables.

Tandis que Drummond recommande de limiter le champ d’activité des hôpitaux aux soins de courte durée, il demeure étrangement silencieux sur le rendement des hôpitaux en ce qui concerne le traitement du cancer.

Les hôpitaux qui travaillent avec Action Cancer Ontario montrent des résultats exceptionnels. Vos chances de survie suite à un cancer en Ontario sont plus élevées que presque n’importe où ailleurs dans le monde.

La qualité n’est-elle pas prise en compte dans ces décisions?

Tandis que Drummond voudrait élargir ce modèle en Ontario pour créer un organisme pour la santé mentale et un autre pour les maladies du cœur et les AVC, il hésite à reconnaître le rôle des hôpitaux dans ce modèle.

En ignorant les hôpitaux, Drummond néglige aussi une autre de ses recommandations – celle de faire face aux pénuries de main-d’œuvre et d’améliorer la rétention. Comparés à un bon nombre d’organismes privés faisant du travail public, les hôpitaux ont de tout temps été considérés comme des employeurs stables.

Ce qui est décevant avec Drummond, c’est qu’il n’est pas sorti des sentiers battus en ce qui concerne les hôpitaux. Il a plutôt accepté une longue série d’hypothèses usées sans véritable justification.

Plutôt que de demander si les hôpitaux sont efficaces, il assume qu’ils ne le sont pas.

C’est ironique vu qu’il fait de nombreuses recommandations sur des politiques davantage fondées sur des preuves. Il est triste qu’il ne suive pas ses propres conseils.

L’autre ironie est que dans son rapport, il caresse l’idée de recourir à l’expertise des hôpitaux pour remplacer les RLISS moins qualifiés. Il suggère qu’on pourrait diriger le système des soins de santé à partir d’un groupe de 25 hôpitaux majeurs.

Quels que soient les résultats, une telle suggestion montre que les hôpitaux ont peut-être plus de mérite que Drummond ne veut leur en attribuer.

Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas ou ne devrions pas dispenser plus de services dans la communauté. Nous pourrions peut-être, au lieu de ça, reconnaître que les hôpitaux font partie intégrante de cette communauté.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s