Perth-Smiths Falls : grosses coupures pour un petit hôpital

L’examen par les pairs est terminé, mais les détails autour du 6 pour cent en coupures pour l’Hôpital de district de Perth et Smith Falls sont quelque peu flous. Les coupures visent à remédier au déficit d’exploitation de 2,6 millions de dollars à l’hôpital.

La fermeture de 12 lits fait partie des nombreuses coupures.

On a donné une idée de l’impact de ces coupures aux syndicats qui représentent les employés de l’hôpital, lesquels ont reçu des avis de mises à pied et de réduction dans les heures de travail. Pour le SEFPO, la plus grande réduction est au niveau de la physiothérapie – l’équivalent de plus de trois postes à temps plein est perdu. En outre, le SEFPO perd un professionnel à temps plein dans le secteur de l’imagerie diagnostique et encaisse une réduction des heures pour une diététicienne, un membre du personnel s’occupant des dossiers de santé et un autre affecté à l’aide aux victimes d’agressions sexuelles et de violence.

Les autres postes supprimés ou réduits incluent des postes d’infirmière en salle d’opération, obstétrique, urgences et bloc médical/chirurgical. Avec les réductions prévues au niveau des heures, les membres de la communauté auront plus de difficulté à obtenir de l’information par téléphone; aussi, les services des achats, de l’entretien, de l’alimentation, de la réadaptation, de l’enregistrement et de la sortie des patients, ainsi que des finances, seront affectés.

Les coupures suivent la promesse rompue d’une rencontre du personnel avec l’examinateur Rob Devitt (PDG de l’Hôpital général de Toronto Est) pour participer à l’élaboration du plan.

Les examens par les pairs sont habituellement traités comme des documents publics, mais celui-ci semble avoir disparu. L’hôpital a publié un communiqué de presse au début du mois déclarant que l’examen des pairs était terminé et que le plan dressé permettrait « d’améliorer l’efficacité de l’organisation et d’équilibrer le budget tout en préservant les services essentiels ». Toutefois, on ne trouve l’examen effectué par les pairs nulle part sur le site Web de l’hôpital ou du RLISS du Sud-Est.

Nous ne comprenons pas comment l’élimination de ces postes, qui concernent tous les aspects de la prestation des soins de santé de l’hôpital, permettront de « préserver » les services essentiels. Qu’est-ce qui n’a pas été touché?

À l’exception de la réadaptation, il semble que chaque service doive renoncer à un petit quelque chose. Pour ce qui est de la réadaptation, les coupures semblent très importantes, laissant aux résidents un nombre moindre de choix de services publics.

Des coupures au niveau des services de réadaptation publics ont été discutées dans tous les hôpitaux de la province. Dans cette région, l’Hôpital d’Ottawa a récemment éliminé deux postes de physiothérapeute, et les coupures au centre Quinte Health Care ont également eu un impact sur les services de réadaptation.

Plus tôt cette année, nous avons mentionné comment le PDG Todd Stepniuk avait démissionné après que le conseil de l’hôpital ait rejeté le plan de réduction du déficit présenté par son personnel supérieur.

Il est évident qu’un autre plan est en place. L’hôpital doit une explication à la communauté sur l’impact de ces coupures sur les services à l’hôpital, y compris sur les temps d’attente, l’accès et la sécurité du public.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s