Archives de mot-clé : ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Tous les travailleurs de la santé sont importants

La semaine des soins infirmiers est une occasion annuelle de rendre hommage au dévouement des infirmiers et infirmières et de reconnaître leur contribution à la profession des soins de santé. Mais cette année, le ton normalement festif de l’événement a débuté sur une note discordante.

Le 9 mai dernier, l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario (AIIAO) a publié un document de position concernant le « rétablissement du rôle d’infirmière autorisée ». Essentiellement, l’AIIAO a réclamé l’élimination des postes d’infirmière auxiliaire autorisée dans les unités de soins de courte durée. Lire la suite

Il est temps que la province se rende à l’évidence en ce qui concerne les fusions d’hôpitaux

Murray Martin pourrait bien s’appeler Dr Ténèbres qu’on ne s’étonnerait pas.

Aujourd’hui à la retraite, l’ancien PDG du Centre des sciences de la santé de Hamilton (Hamilton Health Sciences) est plein d’optimisme sur les choix difficiles à faire en ce qui concerne les soins de santé, suggérant que l’augmentation des taux d’intérêt forcerait le gouvernement à faire d’énormes compressions plus tard s’il n’apporte aucun changement majeur aujourd’hui. Lire la suite

Les RLISS devraient s’intégrer au ministère de la Santé — Thomas

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, est apparu devant le Comité permanent sur les politiques sociales, plus tôt cette semaine, à Kingston. Le Comité de Queen’s Park, composé de députés provinciaux des trois partis, entreprend l’examen des réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS) exigé par la loi originale de 2006. Le SEFPO demande que les RLISS soient officiellement intégrés au ministère de la Santé et que les propositions d’intégration soient soumises à un processus beaucoup plus rigoureux, qui comprend la divulgation de renseignements détaillés au public. La présentation intégrale est ci-dessous : Lire la suite

L’ombudsman cherche à élargir son rôle depuis 1975 – le moment est-il enfin venu?

 « Il n’y a aucune surveillance efficace et indépendante de l’administration des hôpitaux. Point à la ligne! » (adaptation libre) – André Marin, ombudsman de l’Ontario, 2008

Ça fait trop longtemps que l’Ontario résiste à la surveillance par l’ombudsman de ses hôpitaux publics. Marin nous dit qu’il n’est pas le premier à demander ce rôle – Arthur Maloney avait demandé l’élargissement du pouvoir de l’ombudsman en 1975 et les titulaires du titre successifs avaient emboîté le pas devant des gouvernements successifs et insensibles de toutes les allégeances politiques. Lire la suite

Maisons de soins infirmiers ontariennes – 10 années de promesses vides de Queen’s Park

Et rebelote! Nous avons reçu la nouvelle la semaine dernière d’un autre décès choquant dans une maison de soins infirmiers – cette fois-ci, c’est de l’établissement The Wexford dont il s’agit, un foyer de soins de longue durée à Scarborough. Un deuxième résident a également été blessé dans l’attaque entre résidents. Lire la suite

Les modifications proposées limitent les services de soutien à domicile

Le gouvernement aime parler de réformer les soins de santé afin qu’ils soient davantage axés sur le patient; toutefois, les efforts semblent souvent partir dans la direction opposée. Lire la suite

La moitié des hôpitaux ontariens admettent avoir récemment réduit les services de physiothérapie aux patients externes

La dernière fois que le gouvernement a accordé une licence à une clinique de physiothérapie désignée en vertu du RAMO était en 1964. C’est désormais la solution de rechange que propose le gouvernement, maintenant que les services de physiothérapie dispensés à l’hôpital aux patients externes ont été éliminés – une solution qui repose sur un système presque oublié et vieux de 50 ans. Lire la suite

Le manque d’inspecteurs qualifiés met en danger les résidents des foyers de soins

Selon le SEFPO, les inspecteurs que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée envoie dans les foyers de soins ne sont pas qualifiés pour faire leur travail. On expose les résidents des foyers de soins à des risques juste pour économiser sur l’inspection.

Le SEFPO dit qu’avant le 20 juillet 2010, date à laquelle les nouvelles lois sont entrées en vigueur, les inspecteurs des foyers de soins enquêtaient sur les plaintes et les incidents critiques, y compris les questions d’abus ou d’activités de la vie quotidienne, telles que les soins aux incontinents, l’hygiène, la gestion des comportements, le traitement des plaies et les chutes. L’inspection des foyers de soins exigent un examen des dossiers cliniques, des notes d’évolution, des dossiers de médicaments et du diagnostic médical des résidents. Lire la suite

Les foyers de soins à « risques élevés » sont-ils efficaces?

La Colombie-Britannique a un système de classement pour les établissements de soins pour personnes âgées, ou ce que nous appelons ici en Ontario des « maisons de soins de longue durée ». Le classement tient compte des plaintes et incidents critiques signalés et établit si un établissement est à risques faibles, moyens ou élevés. Cette cote de risque détermine le nombre d’inspections auxquelles un établissement doit être soumis. En Colombie-Britannique, un foyer considéré à risques élevés peut s’attendre à une inspection surprise environ tous les trois mois.

En Ontario, Deb Matthews, la ministre de la Santé, préfère fermer les yeux. Lire la suite

Soins aux personnes âgées : Quelle différence un ombudsman peut-il faire

En février dernier, le gouvernement de la Colombie-Britannique recevait un rapport de 216 pages sur les soins aux personnes âgées. Dans ce rapport, 176 recommandations traitaient des soins à domicile, de l’aide à la vie autonome et des soins en résidence. C’est le deuxième rapport majeur sur les soins aux personnes âgées publié dans cette province depuis 2009. Les deux rapports ont été étudiés et préparés par l’ombudsman de la Colombie-Britannique.

La C.-B. joint le geste à la parole en ce qui concerne l’intégration : l’ombudsman inclut de nombreuses recommandations pour assurer l’uniformité des soins aux personnes âgées dans cette province. Lire la suite