Archives de mot-clé : hôpitaux

Le débat de l’allégé – une « maladie pernicieuse »

Avec sa critique de la gestion allégée, John Seddon, psychologue du travail britannique, a servi de paratonnerre aux promoteurs de l’allégé (qu’il qualifie de « têtes d’outil »). Lire la suite

Publicités

En avez-vous marre de payer plus que nécessaire pour vous stationner devant les hôpitaux? Pourquoi ne pas essayer de ne pas payer?

S’il y a une chose qui ennuie tous les patients des hôpitaux ontariens, c’est bien le prix élevé du stationnement.

Dans de nombreuses villes, le seul parking « payant » est celui de l’hôpital. Là où il y a des aires de stationnement commerciales dans les environs, les hôpitaux demandent régulièrement le double ou plus du tarif normal en vigueur. Lire la suite

Les choix du rédacteur en chef : quelques articles que vous avez peut-être manqués

Notre pause estivale est arrivée. Nous n’afficherons plus aucun article avant le début du mois de septembre. Toutefois, nous vous invitons à lire ou à relire certains des 99 articles déjà publiés sur notre site. Cette année nous avons gagné le prix du meilleur contenu Web de l’Association canadienne de la presse syndicale. Nous sommes aussi nommés dans deux catégories pour le prix Ninjamatics d’automne de CWA (Canadian Weblog Awards). Découvrez pourquoi! Lire la suite

Quarante-huit pour cent disent que le superviseur entraîne l’hôpital de Niagara dans la mauvaise direction

Le superviseur du Système de santé de Niagara a commandé un sondage d’opinion sur ses recommandations provisoires pour l’hôpital, très mal en point, à emplacements multiples.

S’il faut conclure quoi que ce soit, c’est que le sondage d’opinion a confirmé la raison pour laquelle Kevin Smith a été nommé par la province.

Pollara a conduit un sondage téléphonique au mois de juin dernier auprès d’au moins 75 résidents adultes dans chacune des 12 communautés desservies par l’hôpital.

La note d’impression globale était de 4,5 sur 10 – soit bien en-dessous de la cote d’approbation habituelle de 90 pour cent pour la plupart des hôpitaux ontariens. Treize pour cent des personnes interrogées ont décrit leur impression comme étant « très négative ». Les plus mauvais résultats sont venus de Fort Erie et Port Colborne, deux communautés qui ont déjà perdu le service d’urgence de leur hôpital.

L’hôpital a obtenu de piètres résultats sur des questions touchant à la satisfaction des besoins de santé de la communauté, à la facilité et à la rapidité d’accès et à la qualité de l’administration de l’hôpital. Les résultats étaient nettement supérieurs en ce qui concernait le rendement du personnel clinique, tel que les médecins et les infirmières. Le sondage n’a pas abordé la qualité des autres professionnels de la santé, tels que les physiothérapeutes ou les techniciens de laboratoire.

Tandis que Smith recommande la construction d’un deuxième méga-hôpital dans la région sud de la Péninsule du Niagara, la plupart des répondants se sont dits opposés à la fermeture des emplacements de Port Colborne, Fort Erie, Niagara Falls et Welland. Ceci est en contradiction avec le large soutien démontré ailleurs dans le sondage en ce qui concerne un nouvel hôpital centralisé. C’est aussi en contradiction avec les résidents qui disent qu’ils seraient prêts à conduire plus loin pour obtenir des soins de qualité.

Si Smith a pensé avoir un effet positif, cette impression n’a pas été reflétée dans le sondage. Plus de la moitié des répondants ont dit que leur impression n’avait pas bougé, 23 pour cent ont dit que le Système de santé de Niagara avait empiré sous la direction du superviseur et douze pour cent ont dit qu’il s’était amélioré. Quarante-huit pour cent ont dit que le Système de santé de Niagara faisait fausse route, comparé à 43 pour cent qui pensaient qu’il était sur la bonne voie sous la direction de Smith.

La façon dont la communauté perçoit le rendement de l’hôpital reflète également sa volonté de faire des dons à l’hôpital. Soixante et onze pour cent ont dit qu’il était peu probable qu’ils donnent.

Avant de choisir un emplacement pour un Hôpital de Niagara Sud, Smith pourrait vouloir examiner de plus près comment les résidents se rendront à l’hôpital. Les résidents aux tranches supérieures de revenu étaient plus susceptibles de conduire eux-mêmes (76 %), par rapport aux ménages à revenu plus faible (41 %). Les ménages à revenu plus faible étaient beaucoup plus susceptibles d’utiliser une ambulance (22 %), par rapport aux ménages à revenu élevé (5 %).

Smith devrait être prêt à remettre ses recommandations finales pour le Système de santé de Niagara vers la mi-juillet.

Les nouveaux mécanismes de financement provinciaux obligent les hôpitaux à se faire concurrence

En mars dernier, Deb Matthews avait dit aux médias que la nouvelle formule de financement des hôpitaux entraînerait des réductions budgétaires allant jusqu’à trois pour cent pour 36 hôpitaux.

Cette semaine, des représentants du ministère ont tenu une séance d’information technique et, fait étonnant, ont dit aux représentants des syndicats que la première année, environ 10 pour cent des hôpitaux verraient des augmentations et réductions maximales de leur financement de 1,8 et 1,5 pour cent, respectivement. Lire la suite

Sommes-nous menacés nous aussi? Les coûts des hôpitaux P3 causent l’effondrement des soins de santé au Royaume-Uni

Pour un aperçu de l’avenir des soins de santé en Ontario, il suffisait il y a quelque temps de s’envoler pour l’Angleterre de Tony Blair.

Blair ne pouvait privatiser assez vite, créant plus de 200 projets IFP (initiatives de financement privé) pour remplacer l’infrastructure vieillissante.

C’était vraiment la solution miracle sans mise de fonds! Hôpitaux, écoles et routes furent tous construits avec des fonds privés. Ces établissements seraient dirigés par des consortium privés pour des périodes allant typiquement de 25 à 30 années, bien que dans certains cas, cette période puisse aller jusqu’à 60 ans. Lire la suite

David Orazietti s’en prend injustement à Natalie Mehra de l’OHC

David Orazietti proteste trop.

Le 30 mai dernier, le député provincial du Nord de l’Ontario s’en est pris à Natalie Mehra, la directrice de l’Ontario Health Coalition, dans ce que son communiqué de presse a qualifié de « tournée alarmiste de 15 villes ».

Orazietti a dit que Mehra « profitait de chaque occasion qu’on lui donnait pour déformer la vérité ». Lire la suite