Une surprise dans le budget 2014-2015 pour les soins à domicile

La ministre de la Santé de l’Ontario Deb Matthews s’est montrée relativement cohérente dans son message ces derniers temps, disant que les services de santé devraient être fournis plus près du domicile des patients ou, plus précisément, à leur domicile.

C’est ainsi qu’elle justifiait un long gel des budgets de base des hôpitaux – qui se poursuit, comme prévu, pour une troisième année. On avait dit aux hôpitaux de ne pas se faire de souci, que les services supprimés seraient transférés dans la communauté.

Il est intéressant de constater un détail particulier dans le budget provincial 2014, soit que les fonds attribués par le gouvernement Wynne aux soins à domicile sont en train de déraper.

Le dernier budget promettait une augmentation de six pour cent pour les soins à domicile. Cette année, cette augmentation est établie à cinq pour cent, soit à 270 millions de dollars. On prévoit que le total sur trois ans, pour les soins à domicile, s’élévera à 750 millions de dollars, ce qui laisse entendre une autre réduction l’an prochain et l’année d’après.

Étant donné les pressions des hôpitaux sous-financés, cela signifiera vraisemblablement que l’objectif de la province d’atteindre la cible de cinq jours pour accéder aux soins à domicile est un rêve illusoire. Les documents budgétaires nous disent que seule la moitié des RLISS atteignent cette cible en ce moment.

La décision de ralentir la croissance dans les dépenses consacrées aux soins à domicile nous étonne aussi si l’on tient compte de la décision du gouvernement d’augmenter le salaire minimum des préposés aux services de soutien à la personne dans le secteur. Cela va-t-il aussi sortir des cinq pour cent?

Les documents révèlent en outre que le gouvernement envisage d’assouplir les exigences au niveau de la reddition de comptes pour les agences de soins à domicile à but lucratif privées en leur permettant d’évaluer et de fournir des services directement aux clients aux besoins moins complexes. Le gouvernement parle ici de soins plus flexibles. De notre côté, nous estimons que la seule « flexibilité » ici sera celle du secteur privé d’empocher plus de profits. Pour les coordonnateurs des soins des centres d’accès aux soins communautaires, ce changement est important.

Le gouvernement augmente enfin ses investissements en santé mentale au-delà des enfants et des jeunes. Il envisage de dépenser 65 millions de dollars en nouveaux fonds pour améliorer la transition entre les services pour jeunes et adultes, les toxicomanies, la prévention, l’aide au logement et les initiatives intégrées en matière de santé et de services sociaux. Compte tenu de l’éparpillement de ces fonds, il est inutile de s’attendre à voir un grand changement. Le gouvernement dit qu’il a l’intention d’accroître ce financement à 83 millions de dollars à temps pour 2016-2017.

L’ensemble des hôpitaux fera face à un financement légèrement plus restrictif. Tandis que les budgets de base sont gelés pour une troisième année, l’an dernier, le financement global avait augmenté d’environ un pour cent, et ce, grâce à une enveloppe de financement distincte. Cette année, on parle de seulement 0,7 pour cent. Ça voudra sans doute dire moins d’argent pour des interventions spécifiques, telles que les chirurgies de remplacement de la hanche et du genou.

Bien qu’on constate un certain nombre d’investissements visant à aborder les déterminants sociaux de la santé, les 80 millions de dollars qui avaient été recommandés pour s’occuper de l’obésité infantile manquent à l’appel.

On ne donne aucun chiffre pour appuyer les maisons de soins infirmiers de l’Ontario, bien que les municipalités risquent de porter une plus grande partie de ce fardeau financier vu que le gouvernement Wynne envisage d’exempter les foyers à but non lucratif de l’impôt foncier.

On ne parle pas de la décision controversée de permettre à des établissements de santé autonomes (cliniques privées) de livrer concurrence aux hôpitaux pour fournir les services hospitaliers courants.

Compte tenu du rôle élargi de l’Ombudsman, le gouvernement réitère ses projets d’avoir un ombudsman des patients séparé, qui s’intéresserait spécifiquement aux plaintes des patients.

Il semblerait que le gouvernement en ait assez de ses projets de méga-infrastructures hospitalières. Le budget mentionne les 100 projets majeurs en construction ou en cours de construction (y compris 23 nouveaux hôpitaux), mais n’accorde que 700 millions de nouveaux dollars sur 10 ans pour les réparations majeures. Ce chiffre se compare aux 29 milliards de dollars attribués à l’infrastructure des transports au cours de la même période. C’est sans doute une mauvaise nouvelle pour les communautés qui ont été laissées pour compte dans le cadre de la récente orgie de construction d’hôpitaux.

On a beaucoup parlé ces derniers jours des prévisions du gouvernement en ce qui concerne le déficit. La réalité est que le ministre des Finances Charles Sousa a déclaré que le déficit de l’année dernière était environ 400 millions de dollars inférieur aux prévisions. On prévoit une légère augmentation, de 11,3 milliards de dollars à 12,5 milliards de dollars cette année. Vu les antécédents de ce gouvernement en matière de surestimation du déficit, on pourrait s’attendre à quelque chose de considérablement plus bas d’ici la lecture des comptes publics en 2015.

Le gouvernement Wynne est toujours déterminé à équilibrer le budget d’ici à 2017-2018.

Les dépenses globales en soins de santé devraient passer de 48,76 milliards de dollars en 2013-2014 à 50,05 milliards de dollars en 2014-2015, une augmentation de 1,29 milliard de dollars ou 2,6 pour cent. C’est plus que ce qu’on avait prévu l’an dernier, mais cela signifie toujours des restrictions considérables dans l’avenir.

L’augmentation la plus forte, en dehors des soins à domicile, concernera le maintien du programme des médicaments de l’Ontario, qui devrait coûter 3,1 pour cent de plus à la province.

Plus de détails bientôt!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s