Avec un salaire annuel de 110 000 $, ce député se montre indifférent au sort des PSSP de sa circonscription

Bill Walker est arrivé dans la salle avec un grand sourire, mais son langage corporel montrait son malaise de se trouver dans un bureau syndical… jouant nerveusement avec son foulard violet et ne s’éloignant jamais trop de la sortie.

Nous avions invité le député provincial de Bruce-Grey-Owen Sound à une conférence de presse que le SEFPO avait organisé dans sa communauté. Nous étions là pour plaider la cause de 35 préposées aux services de soutien à la personne du VON, qui tomberaient sans doute en grève la semaine suivante.

Walker est arrivé en retard – environ 20 minutes après le départ des médias.

Lorsqu’on lui a demandé de but en blanc s’il se joindrait aux travailleuses sur le piquet, il a dit « non » sans hésitation.

Walker a dit qu’il ne lui appartenait pas d’interférer dans le processus de négociation. Pourtant, juste un moment plus tard, il a clairement dit que son parti avait l’intention d’intervenir.

Walker a déclaré qu’il appuyait la décision de son leader d’un gel salarial de deux ans pour tout le monde dans le secteur public – sans exception. Et ça inclut ces 35 travailleuses à temps partiel qui se battent pour joindre les deux bouts avec un salaire de misère, souvent de moins de 14 dollars de l’heure.

Cela fait déjà six ans que le salaire de ces travailleuses est gelé.

C’est une des raisons pour lesquelles elles ont choisi de se syndiquer.

Walker a ignoré le fait qu’elles avaient déjà subi un gel salarial de six ans, faisant remarquer que son salaire de député provincial était lui aussi gelé. Évidemment, Walker n’est pas arrivé à la législature avant octobre 2011, ce qui signifie que son salaire n’est gelé que depuis un peu plus de deux ans.

Rappelons-nous que 2011 est l’année à laquelle les députés provinciaux se sont accordés une augmentation salariale de 22 000 dollars – presque assez pour couvrir le salaire annuel d’une de ces femmes. Et avec un salaire de député provincial de 110 775 $ par année, on doute que Walker ait de la peine à payer son loyer.

Walker nous dit qu’il est impuissant à titre de député de l’opposition, et ce, en dépit du fait qu’il affirme sur son site Web qu’il ferait en sorte que la voix de ses électeurs soit entendue à Queen’s Park. Quand nous lui avons suggéré d’aborder la situation pendant la période des questions à Queen’s Park, il nous a quasiment ri au nez.

Après qu’il soit devenu clair qu’il n’appuierait pas ses électeurs, Walker s’est mis à parler d’ORNGE et des usines à gaz, comme si ces deux scandales étaient responsables du déficit, plutôt que la massive contraction économique mondiale qui a eu lieu en 2008. Il est difficile de comprendre comment les conservateurs de la province peuvent croire que les libéraux soient responsables du déficit lorsque leurs cousins conservateurs du fédéral sont eux aussi incapables d’équilibrer un budget.

Le prédécesseur de Walker, un autre conservateur affectueusement surnommé Wild Bill Murdoch, montrait au moins un peu d’empathie. Même si nous ne nous entendions pas sur tout, il n’hésitait pas à entrer dans un bureau syndical ou même à participer à nos groupes de discussion. Il était également toujours prêt à défendre les intérêts de ses électeurs et parfois même à aller à l’encontre de son propre parti.

Au cours de la réunion, Walker s’est montré indifférent au sort de ces femmes.

On s’était demandé plus tôt si nous devrions tenir une conférence de presse au bureau de Owen Sound ou faire le piquet devant les bureaux de Walker. Étant donné que Walker est député de l’opposition, nous avons pensé qu’un piquet devant ses bureaux ne serait pas aussi efficace et nous avons opté pour la conférence de presse. Nous voulions aussi donner à Walker l’occasion de montrer qu’il se souciait de ces femmes. Il est clair que nous nous sommes trompés sur ce point.

Les usines à gaz et ORNGE n’avaient rien à voir avec cette situation. Pourquoi s’est-il présenté alors? Était-ce pour faire son travail de député ou faisait-il campagne en prévision des élections probables du printemps prochain?

Ce qui est certain, c’est qu’il n’a reçu aucun vote cette journée-là!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s