PSSP mis à la porte pour avoir refusé des concessions salariales

La Marche des dix sous est un organisme de bienfaisance enregistré qui aide les Ontariens qui ont une invalidité à vivre de façon indépendante. Récemment, cet organisme a mis à la porte environ 30 préposés aux services de soutien à la personne (PSSP), à Oakville, pour avoir refusé de se plier aux exigences de l’employeur en matière de concessions salariales. Ces PSSP, qui sont représentés par le SEFPO, gagnent actuellement 14 $ de l’heure, ce qui, selon certains, devrait être le salaire minimum légal. Leur travail demande des compétences précises et est très exigeant. Entre temps, la PDG de la Marche des dix sous s’offre un salaire annuel d’environ 270 000 $.  La plus grande partie du financement des mesures de soutien prises par la Marche des dix sous vient de la province de l’Ontario. Nos collègues à Operation Maple ont récemment tourné cette vidéo pour raconter leur histoire et suggérer que les prochains dons de bienfaisance soient accompagnés de certaines conditions.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s