Fraser se trompe – selon StatsCan, les taux d’absentéisme des secteurs public et privé diffèrent peu

Contrairement aux dires des communiqués de presse fort publicisés de l’Institut Fraser accusant le secteur public d’abuser des congés de maladie, un rapport publié plus tôt cette semaine par Statistique Canada suggère que les taux d’absentéisme au sein des secteurs privé et public diffèrent peu.

Statistique Canada affirme que, compte tenu des différences en matière d’âge et de sexe, ainsi que du taux de syndicalisation plus élevé au secteur public, le taux de différence réel rajusté est de moins d’un jour – 0,8 pour être précis.

« La différence est attribuable à plusieurs facteurs, vu que l’effectif du secteur public est généralement plus vieux et compte plus de femmes et d’employés syndiqués », a déclaré Statistique Canada plus tôt cette semaine au journal The Daily.

Le taux de syndicalisation est de toute évidence important vu que les lieux de travail non syndiqués ont beaucoup plus de mal à donner congé à leurs employés malades ou qui doivent prendre soin de leur famille. À certains endroits, les employés n’ont droit à aucune journée de maladie. N’étant pas payés s’ils s’absentent, ils vont souvent travailler même lorsqu’ils sont malades. Une telle pratique contribue à la propagation des maladies dans les lieux de travail.

Les travailleurs syndiqués craignent moins de prendre congé lorsqu’ils sont malades ou pour des raisons familiales; ils s’absentant en moyenne 12,9 jours par année, comparé à 7,5 jours pour leurs homologues non syndiqués.

Statistique Canada affirme que les données de leur étude sur la population active comptent les absences du travail comme « nombre approximatif de jours de congé pris par les employés à temps plein qui occupent un seul emploi (à l’exception des militaires) pour des raisons de maladie ou d’obligations personnelles ou familiales ».

L’âge est un facteur important dans le nombre de jours de congé de maladie pris. Les employés à temps plein âgés de 55 à 64 ans (secteurs privé et public) ont manqué 12,4 jours en moyenne, comparativement à 6,1 jours chez leurs homologues âgés de 20 à 24 ans. Les femmes ont manqué 11,4 jours comparé à 7,6 jours pour les hommes.

Avec une main-d’œuvre plus vieille et composée en majorité de femmes, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les moyennes globales dans le secteur public semblent beaucoup plus élevées.

Toutefois, ce ne sont pas des facteurs que les « chercheurs » de l’Institut Fraser sont enclins à prendre en compte.

L’ancien journaliste du Globe and Mail David Climenhaga a affirmé que l’Institut Fraser utilise régulièrement « des pommes et des oranges dans ses comparaisons, fait des omissions trompeuses et ignore intentionnellement certains faits pour réaliser les objectifs de propagande de ses bailleurs de fonds du secteur privé ».

Climenhaga parle d’une allégation précédente de l’Institut Fraser comme quoi les fonctionnaires en Alberta gagnaient 10 pour cent de plus que leurs homologues du secteur privé. Après examen des données de la version longue du recensement, désormais annulée, on a pu constater que c’était un mensonge. Les données du recensement démontraient que la rémunération pour des emplois comparables au sein du secteur public dans cette province était en fait 2 % INFÉRIEURE à celle du secteur privé.

Tandis que les « chercheurs » de l’Institut Fraser ne perdent pas de temps à condamner les travailleurs du secteur public et leurs revenus, le Congrès du travail du Canada fait remarquer que les 51 employés à temps plein de l’institut avaient gagné en moyenne 107 000 $ en 2011 – le double du salaire moyen d’un employé du gouvernement. Les salaires des cadres de l’Institut allaient de 158 000 $ à 407 000 $. Tandis que le gouvernement Harper se dépêche de pourchasser des organismes de bienfaisance comme la Fondation David Suzuki, les contribuables continuent de subventionner l’Institut Fraser, même si son travail est clairement de nature politique.

Nous ne savons rien du taux d’absentéisme des « grosses légumes » à l’Institut Fraser.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s