Entrez dans l’histoire – joignez-vous à nous à Niagara-on-the-Lake les 24 et 25 juillet

Il s’agit de la dernière réunion des premiers ministres provinciaux avant l’expiration de l’accord décennal sur la santé conclu en 2004. Avec cet accord expire également tout effort concerté de mise en œuvre d’une stratégie nationale sur les soins de santé.

Les premiers ministres provinciaux se rencontrent à Niagara-on-the-Lake les 24 et 25 juillet prochains. Nous y serons nous aussi, aux côtés de représentants communautaires et syndicaux de tout le Canada, pour transmettre un message collectif sur l’absolue nécessité d’avoir une stratégie de santé publique pour répondre aux besoins en évolution de notre nation.

En fait, sans accord après 2014, il n’y aura plus de cibles nationales en ce qui concerne des questions telles que les temps d’attente, l’accès aux salles d’urgence ou la couverture du coût des médicaments onéreux.

Téléchargez le formulaire d’inscription ici : Formulaire d’inscription au contre-sommet

Le ministre fédéral des Finances Jim Flaherty a dit aux provinces qu’elles continueraient de recevoir des augmentations de six pour cent en transferts fédéraux pour la santé jusqu’aux prochaines élections. Après ça, le financement dépendra de l’économie – essentiellement, il diminuera au moment précis où il sera le plus nécessaire.

Tandis que le gouvernement fédéral est le cinquième plus grand fournisseur direct de soins de santé publics au Canada, il semble croire, bizarrement, qu’il n’a pas sa place à la table lorsqu’il s’agit de décider de la façon de soutenir au mieux les besoins de santé de tous les citoyens de ce pays.

Notre régime d’assurance-maladie est essentiellement le même que celui qui est entré en vigueur en 1966. Il est fortement axé sur la prestation des soins de courte durée – la définition des soins de santé essentiels étant surtout réservée aux médecins et aux hôpitaux.

La réalité est que notre population vieillit et que les besoins en soins de santé évoluent. Tout comme d’ailleurs les endroits où les soins de santé sont fournis. Nous avons grand besoin de meilleurs soins pour maladies chroniques et de longue durée. Nous devons aller au-delà de la mosaïque de systèmes de soins à domicile, quelque chose que l’ancien commissaire royal Roy Romanow avait appelé le prochain service essentiel. Ce printemps, le mouvement en faveur d’un régime d’assurance-médicaments universel a pris de l’ampleur, avec les analyses qui démontrent que notre régime d’assurance-médicaments pourrait économiser des milliards de dollars en coûts des soins de santé. L’an dernier, on a dévoilé une stratégie nationale sur la santé mentale – il faudra une volonté politique considérable pour la mettre en œuvre au niveau national.

Nous avons également besoin de répondre à la lente érosion de notre régime d’assurance-maladie public, qui va du retrait délibéré du gouvernement de la couverture des services de réadaptation à l’abandon des réfugiés qui ont besoin de soins.

Il y a tant de questions à aborder et de possibilités potentiellement perdues sans un accord national pour aller de l’avant.

Les militants viennent à Niagara-on-the-Lake précisément parce que le Canada est à un carrefour en ce qui concerne son système de santé publique. Des forces puissantes nous poussent à accepter un système plus américain, dominé par les intérêts du secteur à but lucratif. Tout porte à croire que seul un système public complet peut offrir l’abordabilité et la qualité optimale à tous les citoyens.

Un contre-sommet aura lieu le 24 juillet à l’église anglicane St-Mark, à Niagara-on-the-Lake, à compter de 10 h 30. Le Syndicat national des employés généraux du secteur public (SNEGSP) – l’organisation nationale cadre à laquelle le SEFPO appartient, fait partie des nombreux commanditaires de cet événement.

Arrivez tôt et recevez un parapluie rouge gratuit

Le SEFPO distribuera un nombre limité de parapluies rouges à nos membres militants qui arrivent tôt et s’identifient. Le parapluie rouge est un symbole du régime d’assurance-maladie – qui nous couvre tous lorsqu’on en a besoin. Apportez votre parapluie rouge lors du rassemblement du jeudi!

Téléchargez une affiche de l’événement ici2013 07 24-Accord sur la santé-Affiche

Dans le cadre de discours et d’ateliers, on parlera de l’abandon par le gouvernement fédéral des questions critiques entourant les soins de santé, ainsi que de ce que nous pouvons faire pour faire avancer le programme sur la santé mentale, les soins de longue durée, les déterminants sociaux de la santé et plus encore.

Le contre-sommet se poursuivra jusqu’au 25 juillet à 11 h, heure à laquelle nous nous réunirons tous devant l’église pour nous rendre à pied jusqu’à l’endroit de la réunion des premiers ministres. Dans le cadre du rassemblement de fin de matinée, les premiers ministres provinciaux seront invités à venir apaiser nos préoccupations.

Nous pouvons pleurer les occasions perdues ou nous pouvons contribuer à façonner l’histoire en militant en faveur d’un système de soins de santé pour tous. Au plaisir de vous y voir!

Utilisez les médias sociaux pour partager cette histoire et événement avec d’autres. Utilisez le bouton de partage ci-dessous.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s