La « transformation » se poursuit – 53 emplois supprimés à l’hôpital régional de PeterboroughLa « transformation » se poursuit – 53 emplois supprimés à l’hôpital régional de Peterborough

L’hôpital régional de Peterborough continue de supprimer des emplois.

La bonne nouvelle est que l’administration de l’hôpital ne nous dit pas que ces mises à pied font partie de la « transformation » du système des soins de santé, comme la ministre de la Santé et la Première ministre le clament un peu de partout.

Le gel permanent du financement du budget de base des hôpitaux a coûté plus de 53 emplois supplémentaires à Peterborough, dont de nombreux déjà vacants. En 2010, Peterborough avait éliminé près de 300 postes équivalents à temps plein pour faire face à un déficit croissant et s’acquitter de ses obligations de reddition de compte au Réseau local d’intégration des services de santé.

Le président du conseil du Centre régional de santé de Peterborough a dit au Peterborough Examiner que « lorsqu’on obtient des augmentations de zéro pour cent et qu’il faut absorber l’inflation et les autres augmentations des coûts, en plus de rembourser sa dette, les choses deviennent de plus en plus difficiles ».

En 2011, dans son rapport préélectoral, le vérificateur général de l’Ontario a qualifié d’« agressive » la décision du gouvernement de limiter le financement des soins de santé à 3,6 %, suggérant qu’une telle décision entraînerait forcément un déficit pour les hôpitaux ou des coupures au niveau des services. Comparée à l’augmentation de 2 pour cent désormais accordée au budget total des soins de santé, une augmentation de 3,6 % nous rappelle des jours heureux dans cette province. Pas une part de ces 2 % n’est appliquée au budget de base des hôpitaux; le gouvernement continuant de soutenir que cet argent serait réaffecté dans la communauté dans le cadre de cette « transformation ».

Sans augmentation au financement de base, comme l’avait prédit le vérificateur général, nous voyons maintenant des réductions dans les services et le retour aux énormes déficits dans les hôpitaux de tout l’Ontario. L’Hôpital de Scarborough, par exemple, est aux prises avec un déficit de 16 à 18 millions de dollars.

Tandis que le personnel de l’hôpital de Peterborough peut trouver un peu de réconfort dans le fait que personne ne sera accompagné hors de l’édifice (aux dires de l’hôpital), la charge de travail du personnel de première ligne ne manquera pas d’augmenter. Y a-t-il une fin à tout cela?  Une charge de travail accrue a un impact direct sur la qualité des soins aux patients.

On l’a vu cette semaine à London tandis qu’un homme de 80 ans s’est plaint d’avoir à nettoyer sa propre toilette parce qu’il n’y avait pas d’employé pour le faire dans l’unité.  Incapable de trouver qui que ce soit hors de sa chambre!

À Peterborough, on parle de 53 personnes en moins à l’hôpital.

L’hôpital prévoit également de couper sur les heures supplémentaires et les congés de maladie, voulant faire passer le nombre moyen de jours de congé de maladie de 10 à six, soi-disant ce qu’il y a encore de mieux dans les hôpitaux. Ça risque d’être difficile à atteindre si l’hôpital envisage d’augmenter la charge de travail et le stress à l’hôpital.

Curieusement, Ken Tremblay, le PDG, insiste pour dire que même avec les coupures, dont 28 postes en soins infirmiers, il y aura encore plus d’infirmières autorisées et d’infirmières auxiliaires autorisées qu’il y en avait l’an dernier. Vraiment?

Si on comprend bien, Peterborough aurait passé beaucoup de temps à éliminer environ 300 postes équivalents à temps plein, dont de nombreux postes d’infirmière, pour embaucher d’autres infirmières plus tard. Et voilà qu’ils éliminent de nouveaux certains de ces mêmes postes. Il est vrai que les exigences opérationnelles peuvent entraîner une modification de la composition globale du personnel, mais l’hôpital devrait être franc et révéler ce qu’il en coûte d’éliminer des emplois pour ensuite embaucher à nouveau et encore une fois éliminer ces mêmes emplois. On pourrait peut-être trouver une économie ou deux à faire ici.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s