Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps pour le financement communautaire?

Les soins de santé communautaires ont reçu le plus gros pourcentage d’augmentation dans le budget provincial du printemps, indiquant l’intention du gouvernement de transférer une plus grosse part du système des soins de santé aux soins à domicile et autres ressources communautaires.

À quatre pour cent, il est clair que la transition ne se fera pas à une allure éclair, le montant accordé étant à peine assez pour couvrir le taux d’inflation, la croissance démographique et l’impact d’une population vieillissante. Toutefois, comparé au gel du financement de base des hôpitaux, on dirait bien que ce secteur en sera au moins un qui n’aura pas besoin de réduire ses services cette année.

De nombreux observateurs des soins à domicile se sont demandés cette année si et quand l’argent arriverait enfin dans le secteur. Enfin, ces dernières semaines, on a entendu une série d’annonces sur le nouveau financement des centres d’accès aux soins communautaires (CASC) et d’autres organismes de services communautaires.

Le financement s’étendra au-delà des soins à domicile traditionnels. Le RLISS du Centre-Est, par exemple, a accordé des fonds de 9 millions de dollars au CASC, mais plus de 2,6 millions de dollars supplémentaires sont accordés ailleurs, notamment pour de nouveaux programmes de jour améliorés pour adultes, à Whitby et Peterborough, pour un nombre accru d’heures à la clinique de soins infirmiers du Centre communautaire de Port Hope, pour l’élargissement du centre de traitement des toxicomanies et troubles concomitants à Scarborough et Durham, pour des services supplémentaires pour les personnes qui vivent avec une lésion cérébrale acquise et pour des augmentations au niveau de l’aide à la vie autonome dans un certain nombre de communautés. Le communiqué de presse du RLISS du Centre-Est daté du 14 novembre dernier mentionnait qu’un montant de 1,08 millions de dollars n’était toujours pas affecté.

Les fournisseurs bénéficiaires sont certes reconnaissants, mais devraient avoir droit à une explication sur le temps que cela a pris au ministère. Nous arrivons à la fin du troisième trimestre de l’exercice en cours et ces fonds devront maintenant être dépensés au plus tard le 31 mars 2013. Ça ne leur donne pas beaucoup de temps.

Dès que l’annonce du RLISS du Centre-Est a été faite, par exemple, il n’a pas fallu plus d’un peu plus d’une semaine pour qu’ils déterminent comment réaffecter les fonds qui ne pourraient pas être dépensés dans ce délai. Le RLISS du Centre-Est a calculé qu’un montant de 1,4 million de dollars du budget des soins communautaires devrait être réaffecté, et le conseil d’administration a décidé de le réaffecter immédiatement au CASC pour s’attaquer à la longue liste d’attente des soins à domicile. Lorsque des fonds sont réaffectés par le RLISS, ce n’est toutefois pas sans conditions, y compris celle de nouvelles cibles de revenus.

Rappelons-nous aussi que les CASC eux-mêmes ne dispensent que peu de soins directs. La plus grande partie de ces fonds seront dépensés pour les infirmières, les thérapeutes et les préposés aux services de soutien à la personne employés par les organismes privés qui travaillent pour les CASC. On ajoute ainsi une étape à l’écoulement de ces fonds, une étape qui vraisemblablement va causer des retards supplémentaires.

Normalement, la fin de l’exercice apporte une réduction au niveau des heures de travail et parfois même de l’effectif, tandis que ces organismes composent avec des budgets épuisés. Peut-être que les choses seront différentes cette année. Dépendamment de la région dans laquelle se trouve le RLISS, cela pourrait également signifier que les organismes devront se démener pour trouver assez de personnel temporaire pour faire face à la hausse soudaine du financement.

Le robinet des fonds peut être ouvert et fermé à volonté, mais recruter et conserver un nombre suffisant d’employés est beaucoup plus compliqué et exige davantage de réflexion.

Publicité

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s