Assemblée publique sur le nouveau P3 pour l’Hôpital St. Mary’s et l’Hôpital psychiatrique de Kingston

L’économiste David MacDonald et la directrice de l’Ontario Health Coalition, Natalie Mehra, seront parmi les panélistes d’une assemblée publique qui aura lieu à Kingston le 26 octobre prochain; on y abordera la privatisation de l’Hôpital St. Mary’s of the Lake et des Services de santé mentale Providence (autrefois appelé Hôpital psychiatrique de Kingston).

On s’attend à ce que le réaménagement des hôpitaux coûte 350 millions de dollars sous forme de partenariat public-privé (P3). Selon les organisateurs de l’assemblée publique, c’est 100 millions de dollars de plus que ce réaménagement aurait coûté en vertu du modèle d’approvisionnement public plus traditionnel.

Le gouvernement refuse encore aujourd’hui de publier les documents d’information justifiant la décision.

Trois consortiums avaient été sélectionnés pour le réaménagement à la fin du mois d’août. Parmi eux se trouve un consortium impliquant la même compagnie de gestion d’installations qui dirige actuellement l’Hôpital Royal Ottawa, à Ottawa (voir le lien ci-dessous vers l’article du SEFPO intitulé Risky Business (en anglais seulement) sur le P3 du Royal Ottawa).

Les propositions finales pour l’hôpital de 270 lits devraient arriver cet automne.

Rob Hutchison, conseiller municipal à Kingston, a dit que lorsque la municipalité a voté pour contribuer 16 millions de dollars au réaménagement, ils n’avaient aucune idée que le nouvel hôpital serait privatisé.

« Ces P3 ont tendance à coûter beaucoup plus cher avec le temps », a déclaré Hutchison dans une entrevue avec le Kingston Whig Standard, en septembre dernier. « On sait depuis des années que les P3 coûtent beaucoup plus qu’un simple emprunt du gouvernement. »

John Gerretsen, député provincial, a dit au journal que le gouvernement n’avait lui-même pas les moyens de payer les projets d’infrastructure, mais qu’il semble oublier que le secteur privé ne construit et n’entretient pas les nouveaux hôpitaux gratuitement.

On compte 42 projets P3 liés aux soins de santé dans la province, y compris le récent Registre des cas de diabète supprimé.

Quand : Vendredi, le 26 octobre/17 h 30 à 19 h 30

 

Où : Bibliothèque publique Frontenac de Kingston, 130, rue Johnson

Admission : Gratuit (dons à la Kingston Health Coalition volontiers acceptés)

David Macdonald est économiste principal au Centre canadien de politiques alternatives, à Ottawa. Depuis 2008, il a coordonné l’alternative budgétaire du gouvernement fédéral, dans laquelle on jette un regard progressiste nouveau sur le budget fédéral. David a également écrit des documents sur divers sujets, allant de la bulle immobilière canadienne à l’inégalité des revenus au sein de la population autochtone; il sert également de commentateur régulier pour les médias sur les questions de politique nationale.

Cette assemblée publique est organisée par la Kingston Health Coalition.

Autres articles sur les P3 sur Diablogue :

Sommes-nous menacés nous aussi? Les coûts des hôpitaux P3 causent l’effondrement des soins de santé au Royaume-Uni

P3s deserve to be an election issue even if nobody wants to talk about it (en anglais)

Other P3 Links:

P3s don’t provide value for money — UK Treasury Committee (en anglais)

Risky Business: Rapport 2007 du SEFPO sur le P3 de l’Hôpital Royal Ottawa(en anglais)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s