Les choix du rédacteur en chef : quelques articles que vous avez peut-être manqués

Notre pause estivale est arrivée. Nous n’afficherons plus aucun article avant le début du mois de septembre. Toutefois, nous vous invitons à lire ou à relire certains des 99 articles déjà publiés sur notre site. Cette année nous avons gagné le prix du meilleur contenu Web de l’Association canadienne de la presse syndicale. Nous sommes aussi nommés dans deux catégories pour le prix Ninjamatics d’automne de CWA (Canadian Weblog Awards). Découvrez pourquoi!

Voici certains des plus importants articles que vous avez peut-être manqués ces derniers mois :

Pours et contres des nouveaux mécanismes de financement des hôpitaux

Il y a du bon et du mauvais dans la nouvelle formule de financement des hôpitaux de la province. Au moins, la façon dont les hôpitaux reçoivent leurs fonds semble logique. Ça c’est la bonne nouvelle. La mauvaise nouvelle est que la subvention de base est bloquée, et certains hôpitaux verront en fait leurs revenus baisser avec la mise en œuvre de la nouvelle formule. D’autre part, le gouvernement crée efficacement une concurrence de prix pour certaines interventions, qui réaffectera les services non pas selon les besoins, mais selon les hôpitaux qui peuvent les fournir au moindre coût. Cliquez ici pour lire notre article du 4 juillet

Nous vous l’avions dit : Les P3 ont des effets néfastes sur les soins de santé au Royaume-Uni

L’Ontario a épousé l’idée de partenariats publics-privés pour construire et exploiter les nouveaux hôpitaux publics. Suivant le modèle britannique, c’était vraiment la solution miracle sans mise de fonds. Le Royaume-Uni découvre aujourd’hui que ce modèle a des conséquences fort négatives, et plus particulièrement maintenant que le gouvernement Cameron met en œuvre son propre budget d’austérité. Cliquez ici pour lire notre article du 29 juin

Santé mentale : Qui adoptera la nouvelle stratégie fédérale?

Au mois de mai dernier, la Commission de la santé mentale du Canada a lancé avec fanfare sa nouvelle stratégie sur la santé mentale. Cette stratégie a du mérite, c’est sûr. Le problème est qu’elle arrive à un moment où le gouvernement fédéral estime n’avoir aucun rôle à jouer dans les soins de la santé si ce n’est pour les transferts d’espèces. Elle vient aussi à un moment où les provinces s’intéressent davantage à réduire les coûts de la santé qu’à investir dans de nouvelles initiatives. Quel dommage! Cliquez ici pour lire notre article du 9 mai

Médecins sans emploi : pas de frites avec ça!

Le Dr Sacha Bhatia, ancien conseiller sanitaire du premier ministre Dalton McGuinty, dit que nous allons faire face à un surplus de médecin. Ceci arrive à un moment où le gouvernement fédéral change les règles qui régissent l’assurance-emploi. Coïncidence? Cliquez ici pour lire notre article du 29 mai

Prévention des chutes – Les RLISS parviendront-ils à surmonter l’impact de la radiation et des restrictions budgétaires?

Les RLISS élaborent actuellement une stratégie visant à réduire le nombre de chutes chez les personnes âgées. Nous applaudissons l’intérêt démontré pour des solutions plus en amont. Toutefois, le chemin de la prévention des chutes semble parsemé de décisions gouvernementales médiocres sur toutes sortes de choses, allant de l’abandon des unités de santé publique de la structure des RLISS à la radiation de services qui pourraient en fait contribuer à une réduction du nombre de chutes. Cliquez ici pour lire notre article du 2 mai

Tolérance zéro à l’égard du mauvais traitement et de la négligence? Pas vraiment!

Tandis qu’elle choisit de ne pas réinvestir dans les soins de longue durée, la ministre de la Santé Deb Matthews préfère aussi fermer les yeux sur l’impact d’une telle décision. Matthews nous dit maintenant que les établissements de soins de longue durée n’auront plus à être soumis à une inspection annuelle, en dépit de ce que stipule la récente Loi de 2007 sur les foyers de soins de longue durée du gouvernement McGuinty. Cliquez ici pour lire notre article du 14 juin

McGuinty dit qu’il a besoin de la majorité pour manifester plus de fermeté à l’égard des travailleurs

Plus tôt cet été, les conservateurs ont dévoilé une plateforme de travail d’extrême droite qui ramènerait les relations de travail en Ontario au 19e siècle. Ils doivent avoir pensé que McGuinty empiétait sur leur territoire lorsque, plus tôt cette année, le premier ministre avait dit aux médias qu’il avait besoin de recouvrer son gouvernement majoritaire pour manifester plus de fermeté à l’égard des travailleurs. Pour les travailleurs des soins de santé en Ontario, cela n’augure rien de bon. Cliquez ici pour lire notre article du 7 mai.

Nous vous souhaitons un excellent été! N’oubliez pas de revenir nous voir au mois de septembre!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s